Slameur grinçant tant multidisciplinaire qu’indiscipliné, il se dédie autant que possible aux textes qui jappent, mordent, frappent et percent l’oreille. Déjà gravement atteint de boulimie verbale depuis l’adolescence, il découvrait le slam à l’été 2009, en s’aventurant par hasard à feue L’AgitéE, un bar de la ville de Québec. Depuis, peu importent les emplois qu’il a pu occuper ou les projets dans lesquels il a pu s’investir, ce qui est sûr, c’est qu’il est grande gueule à temps plein – pour le meilleur et pour le pire) !