Sa première expérience de scène fût Cégep en spectacle (l’équivalent d’un pont entre l’université et le lycée) au printemps 2011 où il décrocha une troisième place en finale nationale. Il s’est ensuite éloigné de la scène pour n’y revenir  qu’en décembre 2018 avec la Ligue Québécoise de slam. Le slam est une vocation en laquelle il croit pleinement et aussi un mode d’expression thérapeutique qu’il compte exploiter pour un bon nombre d’années.