Les enfants, les ados, les gamins, les minots sont comme de jeunes arbres qui inventent des mots et composent leur paysage imaginaire. Arbres à fruits, arbres à lettres, arbres en fleurs… Ils seront présents les 27 et 28 mai, enracinés là, sur la scène du grand slam interscolaire  pour nous éblouir… Et des émotions, des paroles, des utopies, il y en aura de toutes les couleurs. Dans toute la France, dans les villes et les campagnes, les poètes en herbes fleurissent, ils ont compris que la poésie était faite pour tous. Découvrir la poésie c’est aussi la créer, la faire pousser dès le plus jeune âge, c’est la cultiver soi même dans son jardin intérieur de rêve et de réalité. La poésie est jeune ! 
Venez sur scène la voir éclore !